J1 – ven 29/05 – Blagnac (31)-Condom(32)

La dernière nuit fût vraiment trop courte. Rentré à minuit de l’apéro chez Loïc, je voulais finir la publication du prologue avant de partir. Quand j’ai qq chose dans la tête, je suis du genre tenace. J’ai donc attaqué la fin de l’article pour finir à 2h30 du mat’. Autant dire que lorsque le réveil a sonné à partir 7h15, je n’étais pas spécialement frais comme un gardon !

J’avais RDV à 9h chez Vincent à Tournefeuille et, vu que les sacoches étaient bouclées, j’avais un peu de marge. Mais, comme d’hab’, j’ai toujours un truc à faire au dernier moment. Et puis, il fallait que je ferme l’appart’ pour 3 mois. Donc surtout ne rien oublier !!! Ne pas faire comme la fois où je suis parti voir Gwen à Gradignan à vélo à Noël sans ma CB.

Poubelle descendue. Eau coupée. Tout rangé nickel. Il n’y avait plus qu’à tout descendre et charger la bête. Évidemment j’ai chopé la barrière du train de 8h55 et suis donc arrivé avec toujours 5’ de retard. Un café avalé. Les traditionnelles photos du départ. Et à 9h30 nous prenons enfin la route direction plein ouest en suivant la trace du Garmin de Vincent.

Les premiers kilomètres sont toujours aussi pénibles à devoir s’extraire de la tentaculaire métropolitaine toulousaine. Puis nous arrivons sur mes routes d’entraînement de vélo de course du côté de Léguevin ouïs les charmants villages gersois de Cologne et de Sarrant. Vers 12h30, pause déjeuner à Solomiac au bord d’un lavoir immense.

Nous passons ensuite à Avezan où était organisé un trail très sympa que nous avions couru avec Coco dans le cadre du Challenge des Trails d’Occitanie qu’elle avait d’ailleurs remporté et moi fini 1er V2H. La chaleur commence à se faire sentir alors que nous attaquons les 1ers tape-culs en direction de la très belle cité de Lectoure connue pour son délicieux melon. Et 1er couac du périple : mon iPad que j’avais installé au-dessus de ma sacoche sous sa protection plastique pour suivre la ro tue sur ma carte Maps.me, se met en mode alerte en indiquant que la température est trop élevée. On pourrait faire un cuire un œuf dessus ! Et il n’y a pas que l’iPad qui est en alerte température … Il va falloir revoir ma stratégie d’utilisation de la carte. Par contre, le rechargement par système eWerk et batterie tampon marche nickel.

Pause à l’ombre pour recharger les gourdes qui se vident bien vides. Je commence à accuser le coup et m’endors sur le banc ! Vincent me dit qu’il aimerait bivouaquer du côté de Condom. Damned … encore une trentaine de bornes et j’en ai plein les bottes. Ça cogne dur et les jambes le deviennent aussi … dures. Je m’accroche et nous finissons par arriver à Condom. Nouvelle pause dans une boulangerie où nous dégustons une boisson bien fraîche accompagnée d’un gâteau largement mérité.

Il nous faut maintenir sortir de Condom et trouver l’endroit repéré par Vincent le long d’une petite rivière. Nous y arrivons après avoir emprunté un chemin menant à des champs. 1er bivouac. 1ère «douche » avec l’eau extraite de la rivière. 1er dîner mais sans une bonne bière bien fraîche hélas. 1ère attaque de moustiques. 1ère rédaction de mon article sur l’iPad en position couchée. 1ère nuit sous la tente. Le bonheur est dans le pré …

Résumé : 120kms, 1.200D+, 6h30, 18.3km/h, bivouac

Un avis sur “J1 – ven 29/05 – Blagnac (31)-Condom(32)

  1. Yes, bravo Gaël, le plus dur est fait, larguer les amarres, après c’est la succession de la routine faite de tout plein de petits riens qui fera ton bonheur.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :