J124 – dimanche 2 avril – Phnom Penh

Comme hier, je suis réveillé vers 6h00 du mat’. Il me faut patienter un peu avant de me rendre au Royal Palace qui ouvre ses portes à 8h00. Après avoir bu un café et mangé un gâteau achetés à une marchande ambulante à scooter, je me dirige à pied vers cet endroit. Je suis à peine à 2 kms. Arrivé à nouveau dans les premiers, j’acquitte mon droit d’entrée fixé à 10$. La superficie de ce Palais est immense. Cependant tout n’est pas ouvert au public. Seule la partie sud-est est accessible.

Je vous emmène en balade matinale dans ce Palais. Suivez le guide …

Preah Tineang Tevea Vinichay Throne Hall

A l’intérieur de ce grand temple se trouvent de nombreux Bouddhas et objets d’art. Mais il est interdit de prendre des photos. Dans ce périmètre se trouve aussi le Pavillon de Napoléon III mais il est en réfection.

Preah Tineang Chanchhaya Pavilion
Preah Tineang Phochani Dancing Hall

Je pénètre ensuite dans la partie sud. Cette partie est délimitée par une immense galerie (Gallery of Ramayana Frescoes) ceinturant les autres temples. Elle est décorée d’une fresque parfaitement conservée sur trois des côtés.

A l’intérieur de ce périmètre, se trouvent d’autres magnifiques temples et pagodes mais dont les photos intérieures sont toujours interdites. Dans ce premier temple, un superbe Bouddha d’émeraude trône en son centre.

Temple of the emerald Bouddha
Pagodes des rois Angduong et Norodom
Bell Tower
Maquette d’Angkor Wat

Après cette visite du Royal Palace et avant de quitter le Cambodge, je vais faire, sans aucune prétention, un résumé de politique intérieure. Pour rappel, ce pays est une monarchie constitutionnelle. C’est officiellement un pays démocratique. Dès l’entrée dans ce pays, j’ai été frappé par le nombre impressionnant de panneaux du CPP (cf ci-après). Puis, tout au long de ma route, même dans les campagnes reculées, d’autres panneaux sont apparus. Je vous recense les plus nombreux qui représentent donc les partis politiques majoritaires.

Le Cambodian People’s Party (CPP) dirige le pays depuis 1979. Fondé en 1951 sous le nom de Kampuchean People’s Revolutionary Party (KPRP), c’était un parti marxiste proche de l’URSS et du Vietnam contrairement au Communist Party of Kampuchea de Pol Pot proche de la Chine. C’est devenu un parti libéral dont le leader est Hun Sen qui est dorénavant proche des chinois. Il a remporté les élections législatives de 2018 après avoir dissous le principal parti d’opposition, incarcéré certains militants et muselé la presse. Il est à la tête d’un clan dont la fortune est estimée entre 500 millions et un milliard de dollars.

Le Parti de la bougie est un parti politique, membre observateur de l’Internationale Libérale, fondé en 1995 sous le nom de Parti national khmer. Il est renommé Parti Sam Rainsy en 1998 du nom de son fondateur, avant de prendre son nom actuel en 2018. C’est la deuxième formation politique représentée au Parlement après le CPP. C’est un parti plutôt de centre-gauche.

Le Cambodian Youth Party (CYP) est un parti populiste pro-gouvernement fondé en 2015 par Pich Sros.

Deux partis royalistes se disputent cette suprématie. Le Khmer National United Party fondé en 2016 par Nhek Bun Chhay, ancien Vice-Premier Ministre. Et, surtout, le Front uni national pour un Cambodge indépendant, neutre, pacifique et coopératif (Funcinpec) fondé en 1981 par le prince Norodom SIHANOUK. C’est son petit-fils qui a pris la relève. Ce parti ne représente plus que 5% des électeurs. Ce sont des partis de centre-droit.

Après la visite de ce temple, je rentre à mon auberge de jeunesse. Je me pose pour étudier mes cartes et décider de la suite de mon périple. Ensuite je retourne déjeuner dans le même restau qu’hier. Puis c’est l’heure de la sieste. Vers 14h30, je repars vers un café repéré pas très loin pour aller me poser et boire un café glacé. Il fait une chaleur écrasante. Je longe les murs pour profiter du peu d’ombre, le soleil étant au zénith. L’après-midi se passe tranquillement sans hébergement à chercher pour la soirée, sans lessive à faire, sans restaurant ou nourriture à dégoter. Je passe ensuite quelques appels à la famille avant d’aller m’acheter un plat de nouilles sautées accompagné d’une bière Cambodia gratuite.

Je finis la soirée devant le Tour des Flandres puis le rugby Bulls-Stade Toulousain. Demain, finies les vacances, je reprends la route en direction du Vietnam et continuant de suivre le Mékong.

Laisser un commentaire