J2 – sam 31/08 – Orléans(45)-Cosnes/Loire(58)

Réveillé à 7h du mat’ après une bonne nuit de sommeil, j’attaque mon 1er rituel « démarrage » du périple :

  • habillage avec ma tenue de cycliste qui m’a servi d’oreiller (donc bien chaude !)
  • rangeage du duvet
  • dégonflage et pliage de mon matelas gonflable
  • petit-déjeunage copieux (céréales+compote, thé, pain+confiture ou fromage)
  • lavage des dents et toilettage de chat
  • pliage de la tente et du tapis de sol
  • rangeage et accrochage des sacoches
  • remplissage de la gourde avant

Puis c’est parti pour tailler la route plein est direction Budapest. Arrivée impérative avant le dimanche 22 septembre avec 2.200kms estimés. La matinée se déroule tranquillement sur la belle piste qui longe la Loire, toujours aussi majestueuse et sauvage.

Le midi, je m’arrête déjeuner, après un gros crochet, à côté de l’étang de Saint-Florent où j’ai pu me ravitailler dans une épicerie/restaurant (Le Florentin) tenu par un couple sympa et leurs 2 filles. Alors que je finissais de déjeuner, un couple de cyclistes allemands est venu s’installer et discuter à ma table. Est-ce au moment où je rangeais mes sacoches que j’ai laissé mon pochon avec mes sandales ?

Parcours très sympa jusqu’à Sully/Loire et son magnifique château.

Après plus grand chose à admirer jusqu’au pont canal de Briare. Il fait chaud et je décide de m’arrêter boire un Schweppes agrume à la terrasse d’un chocolatier : 3,90€ … Gloups ! Tant pis pour moi.

Le pont canal de Briare

Le temps est beau avec vent léger dans le dos. Je décide de prendre de l’avance sur mon tableau de marche (100kms/jour) et file donc jusqu’à Cosnes/Loire où je m’arrête boire un appréciable et apprécié demi pêche en écoutant un groupe répété pour le concert du soir. Je décide de rester sur ce côté de Loire alors que le camping est juste en face et me retrouve sur une ancienne voie de chemin de fer désaffectée et transformée en cyclorail. Je persiste, me retrouve à rouler sur les traverses, finis par m’arrêter au bout de cette improbable voie et plante ma tente là ! Dîner rapide. Lecture de l’Equipe du jour. La nuit tombe déjà. Il est 20h30. Je vais me coucher et récupérer de cette 1ère belle et longue journée.

Cyclorail de Cosnes/Loire

Résumé : 130kms – 6h30 – 20km/h – bivouac

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :