J17 – dim 15/09 – Willendorf(Au)-Vienne(Au)

A nouveau levé à 7h30 pour que Mathilde puisse se reposer un peu et faire la grasse mat’ 🙂 Nous plions nos tentes et décidons de déjeuner, rosée oblige, dans un endroit sec. A quelques kms de là, nous trouvons un endroit sympa dans un joli village.

Super p’tit déj’ avec, en prime, l’éclatant sourire de Mathilde.

Nous traversons cette magnifique région avec ses charmants villages, ses coteaux couverts de vigne (les vendanges ne vont pas tardées) et le majestueux Donau qui serpentent dans la vallée. La matinée est vraiment superbe.

Fête des vendanges avec la bénédiction de l’église

En milieu de matinée, nous nous arrêtons en terrasse d’un bar boire un café pour moi et un jus d’orange pour Mathilde. Puis revenons sur un parcours moins pittoresque mais parcouru par toujours autant de cyclistes. C’est vrai que nous sommes dimanche, qu’il fait un temps superbe et tout incite à la balade sur un tel réseau cyclable continu, sécurisé, jalonné, nettoyé. Que nous sommes en retard sur ce sujet !

Le Donau (sillonné par un bateau croisière) à travers la Wachau

Vers 13h, je propose de nous arrêter dans une guinguette pour changer du casse-croûte quotidien. L’ambiance est sympa, les prix corrects mais le service bien long. Il faut dire qu’il y a abondance de cyclistes ! Je déguste mon 1er verre de vin depuis fort longtemps.

Il nous faut repartir si nous voulons arriver à Vienne pas trop tard. Le vent s’invite de nouveau dans la partie. Le parcours devient plus monotone et périlleux en raison du trafic qui s’intensifie à l’approche de la capitale autrichienne. Mathilde se cale dans ma roue et ne moufte pas. Pourtant je ne fais pas semblant. Vraiment, elle m’impressionne !

Vers 17h00, nous arrivons à l’entrée de Vienne par une belle piste dans un immense parc longeant le Donau. C’est royal. Cependant, après une pause décisionnelle, il nous faut nous séparer. Mathilde a réservé une chambre dans une auberge de jeunesse et, de mon côté, je préfère tant qu’il fait beau à dormir sous la tente. Après ces 2 jours superbes passés ensemble, nos chemins se séparent. Comme avec Pierre, ces instants prennent un peu les tripes mais ils font justement parti du … trip ! Je repère le camping, qui est situé plein est à la sortie de Vienne, et traverse toute la ville sur réseau cyclable : impressionnant !

Réception fermée. Je m’installer, vais prendre ma douche, dîne sur une chaise et au dodo après cette nouvelle journée bien chargée.

Résumé : 110kms – 6h15 – 17,6km/hcamping

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :