J21 – jeu 19/09 – Komàrom(Sl)-Szob(Ho)

Réveillé à 8h30. C’est la 1ère fois que je me réveille si tard. Il faut dire qu’il a fait un froid de gueux (5°c au réveil) et que j’étais trop bien dans mon duvet bien au chaud. Et puis, la fatigue doit s’accumuler aussi … Je me suis levé également 2 fois pour uriner à poil en pleine nuit étoilée. Faut vraiment être taré ! Belle surprise une fois sorti de la tente : 2 petits pains enveloppés dans un pochon déposés par le proprio sur mon vélo. Vraiment top ! Je les garderai pour mon pique-nique.

Je reprends la route dans la campagne pour éviter l’axe principal et tombe par hasard sur « La Ferme aux 1.000 vaches » : un énorme complexe agricole avec une multitude de bâtiments où sont entassées des vaches … alors qu’il y a des champs immenses tout autour.

Je continue ma route et retombe quelques kms plus loin, en arrivant sur Komàrom, sur un fléchage EV6 alors que je pensais être hors circuit. Apparemment, il y a un itinéraire bis qui passe en Slovaquie. A Komàrom hongrois, je traverse le Donau pour aller à Komàno slovaque où se trouve une immense forteresse abandonnée en bordure du fleuve.

Je prends mon café dans un bar-restau sympa où des couples s’arrêtent déjà pour déjeuner alors qu’il n’est que 11h. A la sortie de ces 2 villes jumelles, je file en direction de Stùrovo (Sl) après m’être assuré d’être dans la bonne direction !

La piste n’est vraiment pas terrible mais j’y fais quand même des rencontres surprenantes.

Et notamment 2 jeunes roumains partis de Vienne, chargés léger vu qu’ils dorment en Warm Shower tous les soirs et rentrant dans leur pays. Je m’arrête déjeuner à l’endroit où il passent le bac. Une fois reparti, je me rends compte que j’aurais dû les suivre. En effet, je me retrouve sur des chemins de sable ou de gravier où il n’est pas facile de progresser.

Finalement, je traverse un pont immense pour basculer à nouveau du côté Hongrois à Esztergom où se trouvent une superbe basilique et un château perché sur un promontoire et protégeant l’accès au Danube.

Ne trouvant plus de fléchage EV6 (décidément, cela devient un vrai jeu de piste !), je poursuis ma route en direction de Visegràd où je retombe sur la piste qui oblige à traverser à nouveau le Danube !

En attendant le bac, je rencontre un couple originaire d’Oman. IL est déjà 17h15 et le bac n’arrive qu’à 17h45. Le soleil est déjà bien bas et il commencer à cailler. Les 2 tourtereaux ont déniché un hébergement en dur et me propose de les suivre. Vu q’il fait beau (malgré le froid), je décide de bivouaquer après avoir rejoint l’autre rive.

Finalement, à la sortie du bac à Szob (sic !), je tombe à pique sur un camping et pause ma gaule. Je suis tout seul. Le camping, l’emplacement et les sanitaires sont superbes et vraiment pas cher (7€). Certainement le plus beau camping depuis mon départ. De plus, il y a une grande pièce au RDC de la maison où je peux faire ma popote et rester au chaud pour bouquiner. Le pied !

Auparavant, je suis allé au troquet du village boire une bière. Le café est bondé et ça picole grave. Ca parle fort en hongrois. Je n’y comprends rien mais l’ambiance est tout de même sympa. Retour au camping pour un gros dodo face au Danube.

Résumé : 85kms – 4h45 – 17,9km/h – camping

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :