J7 – jeudi 4/6 – La Rochelle(17) / La Flotte (île de Ré-17)

Bien que couché fort tard (voire tôt), je suis réveillé au lever du soleil mais je feignasse un peu pour émerger vers 7h15. Rituel habituel. Je dis au revoir aux 2 « suédoises » et à 9h pétante je pars du camping pour rejoindre l’île de Ré.

La Rochelle est vraiment une ville où il fait bon circuler à vélo (et bon vivre aussi je pense) : de vraies pistes cyclables sécurisées, balisées, sans trop de discontinuité, donc beaucoup de cyclistes de tous âges, donc beaucoup moins d’autosolistes (ou des automobilistes respectueux des cyclistes et des piétons), donc moins de bruit, moins de pollution, moins de stress. CQFD. Espérons que la mairie de Blagnac persévère dans sa volonté de redonner de l’espace public aux vélos et aux piétons. Évidemment, le changement d’habitude fera toujours râler certains. Mais, à terme, c’est la majorité qui sera gagnante. La minute militante étant passée, je reviens à mes moutons. En l’occurrence, mon vélo. Donc je quitte La Rochelle sans problème pour emprunter le pont de l’île de Ré.

Je vais passer la journée à vadrouiller à travers cette île que j’aime beaucoup. D’abord côté sud par Ste-Marie-de-Ré, Le Bois-Plage, La Couarde, Ars-en-Ré puis St-Clément jusqu’au phare des Baleines. Un peu de jardinage dans les marais du Fier. Et enfin retour par la côte nord par St-Martin et La Flotte.

Sans oublier une pause pique-nique fort sympathique le long de la digue à l’ouest d’Ars-en-Ré.

Ce périple me rappelle des souvenirs de vacances avec mon fils Titouan il y a quelques années déjà où j’avais loué une yourte dans une camping en aire naturelle de St-Clément-des-Baleines. J’y suis retourné mais plus de yourte. Par contre, hasard de la vie, alors que j’essayais de retrouver mon chemin avec Google Maps dans les marais du Fier, appel téléphonique : le fiston qui prenait des nouvelles depuis Montréal !

D’ailleurs, cela est étonnant de circuler à vélo sur l’île de Ré en ce moment. Très peu de monde. Les maisons secondaires sont pratiquement toutes fermées ainsi que les campings. Seuls les artisans et les employés municipaux sont à l’ouvrage pour préparer l’ouverture de la saison. Je me suis donc régalé à parcourir l’île de long en large et sur les chemins de traverse .

En fin d’après-midi, j’arrive à La Flotte où je me tape une bonne bière en terrasse devant le port avant de rejoindre Jean-Michel qui arrive de son boulot. Nous dînons d’huîtres et d’un délicieux bar, cuisiné par ses soins, en provenance directe de la poissonnerie de son fils Guillaume. Puis nous tentons de configurer l’iPhone avant d’aller rejoindre Morphée.

Résumé : 100kms, ?D+, 6h00, 16.1km/h, hébergement

Un avis sur “J7 – jeudi 4/6 – La Rochelle(17) / La Flotte (île de Ré-17)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :