J10 – dimanche 7/6 – Rocheservières(85)/Notre-Dame-de-Monts(85)

Grasse mat’ en ce dimanche de Fête des Mères. Une pensée pour la mienne qui vit dans son monde intérieur depuis quelques années déjà du côté de Laval en Mayenne. Bientôt 83 ans mais quel est le sens de rester en vie sans reconnaître les siens ? Saloperie de maladie. Je vous le répète mes enfants, si ça m’arrive : piquouze, crémation et basta !

Il est 8h du mat’ et pas un bruit à La Grole. C’est le pied (ok facile). Après avoir récupéré mes vêtements lavés et séchés, mes appareils iBidule chargés à bloc, mon p’tit déjà copieux avalé, mes sacoches rechargées, mon vieux portable Androïd donné à Gène et mes adieux faits à tous les deux, je reprends les petites routes de campagne guidées par Géovélo. Circuit beaucoup plus sympa qu’à l’aller où je chemine de ferme en ferme sans aucune voiture.

Je trouve quand même à m’acheter de quoi déjeuner dans le premier village traversé et poursuis ma route sous un ciel variable et un temps idéal pour pédaler jusqu’à St-Hilaire-de-Riez. Je bifurque tout de même de mon itinéraire pour faire un pèlerinage à Commequiers, village où habitait mes ex-beaux-parents, grands-parents de Gwen et Nathalie ma belle-fille (coucou Nat’ et Thierry là-bas si loin à Mayotte …) . Micheline qui vient de fêter ses 90 ans et René, dir’co’ chez Winckier (les concurrents de Legrand fabricants de produits électriques), aimant la bonne chair et les bons vins et décédé beaucoup trop tôt, vivaient à Aulnay-sous-Bois avant de partir passer leur retraite en Vendée. Nous venions rarement ici, trop loin de notre Dordogne d’adoption.

Il est 13h30 et il fait faim ! Je trouve un banc en frond de mer avec vue sur l’île d’Yeu au loin. C’est l’étale. Des couples se baladent main dans la main sur la digue. Je suis seul mais serein.

Après avoir déjeuné et admiré le paysage, je reprends ma route. A la sortie du Sion/Océan, je retrouve l’EV1 qui va serpenter à travers la forêt domaniale des Pays de Monts pendant de nombreux kilomètres.

Alors que je n’avais pas vu grand monde depuis ce matin, j’arrive à St-Jean-de-Monts où il y a foule en ce dimanche ensoleillé et festif.

Je retrouve la forêt et la tranquillité jusqu’à Notre-Dame-des-Monts où je m’arrête déguster une bière artisanale dans un bar avec Wi-fi gratis. Je vais enfin pouvoir publier mes derniers posts parce que la tata au fin fond de la Vendée et le tonton de l’Anjou n’avaient pas suffisamment de débit.

Je finis par trouver un endroit tranquille dans la forêt domaniale des Pays de Monts pour bivouaquer en-dessous de l’île de Noirmoutier. Je dîne des excellentes lasagnes poireau-saumon et du non moins délicieux fondant au chocolat de ma tante Gene avant de partir bouquiner sur la plage le livre très émouvant (Mes 19 maisons + une) de la mère de Vincent, Geneviève Rivoire qui habite toujours à Bourg, village à côté d’Angers où est décédé mon grand-père paternel, et que connaissait ma tante Gene ! Incroyable comme le monde est petit …

Je retourne à ma tente par des sentes en repérant les marques que j’avais laissées au sol non sans me faire une frayeur en ne retrouvant pas mon chemin la 1ère fois. Il est tard. Dodo …

Résumé : 90kms, 5h00, 18km/h, bivouac

7 commentaires sur « J10 – dimanche 7/6 – Rocheservières(85)/Notre-Dame-de-Monts(85) »

  1. GAEL C’est vraiment chouette pouvoir lire et voir photos photos du début de ton périple
    je souhaite que le temps s’ameliore pas gagné
    je vois que tu n’as pas oublié le Stade Toulousain cyclisme top
    A trés vite
    sur le blog

    J'aime

  2. Bonjour Gaêl
    On ne se connait pas, mais je suis Marcelou un copain de Jean Louis st L. un ancien du Pinsaguel C C. Peut être que Jean Louis t’a parlé de moi car j’ai fini un tdm (3ans) en 2016. Je vais te suivre, car ça me titille de remettre une petite virée. Actuellement je suis en Arizona où je fais du vélo et vtt. (1800 km le mois dernier). Mais faire du vélo n’a rien à voir avec partir à vélo, prendre son temps, voir des gens. Ce contact des autochtones est vraiment le sens du voyageur que nous sommes.
    Si je peux me permettre de donner un conseil, notes sur un carnet tes impressions de la journée. Je viens de retrouver un carnet de route, il y a deux ou trois semaines et je me régale de mes impressions sur certaines étapes. Je me redécouvre.
    Je vais te suivre, régales nous.
    Bon vent Gaël
    Le Marcelou (comme ils disent au PCC)

    J'aime

  3. Mais si Marcel tu as déjà vu Gaël qui est venu te voir à connaissance et communication ou bien autour d’une bière à la maison, allez les gars rassurez moi le vélo ça ravive la mémoire.

    J'aime

  4. Mais si les gars vous vous connaissez, le rdv des voyageurs à Toulouse ou bien une fête à la maison, rassurez moi, le vélo attise la mémoire.
    On se voit sur le Love Tour en juillet Gaël?
    Bonne route, la bise à tous les 2.

    J'aime

  5. Le physique ne m’étais pas inconnu, mais j’avais un doute et surtout je ne voyais plus où et quand. Comme tu dis Vincent l’âge….Je t’embrasse fort.

    J'aime

  6. Que de souvenirs d’enfance pour moi dans ce petit Commequiers!
    Je me suis permis de lire le passage à la dite ex belle-mère qui t’embrasse et te souhaite bonne route!
    Bisous

    J'aime

  7. Que de souvenirs d’enfance pour moi dans ce petit coin de Vendée!
    Je me suis permis de lire ce passage à la dite ex belle-mère qui t’embrasse et te souhaite bonne route!
    Bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :