J25 – lundi 22/6 – Plouguerneau(29) / Roscoff(29)

Après une bonne nuit, je traîne un peu car je dois récupérer mon iPad chargé à partir de 9h. De plus, la nuit a été étoilée et la rosée refait son apparition. Il faut donc faire sécher ma housse de vélo et la tente avant de tout ranger. Sandrine se prépare déjà et à 8h30 pétante elle reprend sa route vers le sud. Belle rencontre. J’espère que j’aurais des nouvelles sur sa future vie. En attendant l’ouverture, je discute rugby avec un local à la retraite qui vit désormais à Clermont-Ferrand et supporter de l’ASM bien sûr.

Il fait beau et le soleil tape vite. J’ai vent dans le dos et je reprends ma route en suivant toujours « La Littorale ». Les paysages sont toujours aussi grandioses. On dirait que le rivage est déchiqueté tellement il y a de récifs devant les plages de sable blanc.

Même de petits ports sont aménagés devant ces récifs, non pas coraliens, mais granitiens.

Je rentre dans le pays Pagan (païen). Le relief est beaucoup plus plat. J’arrive dans le village-musée de Méneham (Menez Ham) dont m’avait parlé Sandrine. C’est effectivement typique avec ces gros blocs de granit et ces maisons au toit de chaume. Je prends un café (au tarif parisien) dans l’auberge du village.

Je repars et retrouve mes paysages magiques. Je pense que ce sont les enfants de Pyrène qui ont dû venir en vacances dans ce coin et qui ont posé des kairns pour ne pas se perdre. De temps en temps, je croise de petites chapelles et de vieux lavoirs.

Je m’arrête acheter quelques tomates et un boudin maison pour mon repas du jour que j’engloutis dans un restau avec vue sur mer.

Par contre, le passage de la baie de Goulven est pénible. Comme il n’y a qu’une départementale (la D10) qui longe la côte, l’itinéraire vélo renvoie dans les terres avec de belles bosses mais sans aucun intérêt. Je décide de redescendre et suivre la départementale. Vent dans le dos, j’envoie même si quelques poids-lourds me collent au fesse avant de me dépasser. Je longe les dunes de Keremma avant de reprendre l’itinéraire plus sympa du côté de Porsguen et Kerscouarnec.

A 16h30, je m’arrête à Moguériec dans un bar rocky (le Ty Jean Bart) très sympa boire un cidre bien frais. J’en profite pour pianoter et envoyer les derniers articles; le patron au look de Carlos (gabarit, chemise bariolée et bagout) m’ayant gentiment fait remarquer qu’il y avait la wi-fi, l’électricité et l’eau.

Je me rapproche du but mais au village suivant, je sens un coup de fringale et suis obligé de m’arrêter à nouveau, boulangerie et épicerie fermées, ce sera un snicker au bar-tabac. Cela me permet d’aller jusqu’à Palud à une encablure de Roscoff où je déniche un endroit en bord de mer pour bivouaquer.

Je dîne sur les rochers juste en-dessous de mon bivouac et passe ma soirée au téléphone en attendant le coucher du soleil sur la baie de Roscoff avec au loin à droite le phare de l’île de Batz.

A signaler les 3 exploits de la journée :

  • 1ère journée à 20km/h
  • 51km/h en descente
  • 25é jour de rando solo (24 jours sur l’EV6 l’an dernier)

Résumé : 100kms, 5h00, 20.0km/h, bivouac

Un avis sur “J25 – lundi 22/6 – Plouguerneau(29) / Roscoff(29)

  1. Si t’es encore dans les parages attends nous à Saint Malo on arrive le 3/7.
    Bonne continuation.
    Ps :L’utopia Tournefeuille est fermée jusqu’à fin juillet pour cause de travaux.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :