J1 – jeudi 1er avril – Gradignan/Le Teich(33)

Après un excellent dîner et une bonne nuit de sommeil, la matinée fût consacrée à l’administratif : envoi de ma demande de retraite pour le 1er octobre (c’est 6 mois avant le départ effectif) et résiliation de mes contrats d’assurance appart, de l’eau et de l’électricité (« PlaneteOUI » pour rester en cohérence avec mes idées). De plus, Dimitri m’a parrainé sur Apple Music et j’ai pu télécharger tout un tas de play-list de mes chanteurs et chanteuses préférées. La route sera un peu moins longue notamment en début d’après-midi quand il est compliqué de remettre la machine en route après la pause déjeuner. Puis ma fille m’a emmené à mon test PCR à Léognan en début d’après-midi et il a fallu ensuite que je boucle mes sacoches et que je la quitte. Jamais évident … D’autant plus que j’ai reçu un message du fiston dans la matinée. Je ne sais pas si c’est un poisson d’avril ou pas mais il neige sur Montréal !

C’est donc vers 15h30 que j’ai pris la route en direction du bassin d’Arcachon avec le cœur lourd mais un bon vent d’est dans le dos. Sympa pour me remettre dans le rythme avec le poids des sacoches et du cœur ! Quel bonheur quand même de retrouver les petites routes de campagne … surtout quand celles-ci enjambent l’autoroute. Adieu camions, bouchons, pollutions !!!

Les jambes tournent bien et je retrouve rapidement les réflexes pour manier ma monture. Pas toujours évident avec les relances, les changements de côté … et parfois les mauvaises surprises ! Certainement une enveloppe budgétaire municipale qui s’est avérée trop juste.

Arrivé à Audenge, je m’octroie une pause au bord du bassin d’Arcachon et je profite du spectacle de sortie du boulot … en l’occurrence la rentrée au port.

Puis je retrouve la piste cyclable de la VélOdyssée qui va me conduire jusqu’à la frontière espagnole.

L’heure avance et le couvre-feu de 19h approche rapidement. Je retrouve mes instincts de chasseur de bivouac. Comme je me rapproche des villes du bord du bassin, il me faut trouver un endroit à l’écart. Je me rappelle avoir été me balader dans la réserve de Le Teich et je décide de suivre la direction du port de la Molle. J’emprunte les sentiers et finis par trouver mon bonheur en bordure du bassin. Ce sera parfait pour cette nuit. Je retrouve rapidement les automatismes pour installer mon bivouac, dîne frugalement et reprends la plume en espérant de ne pas trop rabâcher par rapport aux articles de l’an dernier. Il est 21h00, le soleil est couché, les oiseaux s’en donnent à cœur joie avant d’aller se coucher … et les moustiques également. Il va être temps de rejoindre mes pénates pour ma toute première nuit sous la tente pour ce nouveau périple en suivant les côtes du sud de l’Europe. Avec, je l’espère, des conditions météo plus clémentes que l’an dernier !

Résumé : 63kms, 3h00, 21.5km/h, bivouac

3 commentaires sur « J1 – jeudi 1er avril – Gradignan/Le Teich(33) »

  1. Coucou Gaël, on recommence l’aventure en te suivant étape par étape. Arriveras tu à passer la frontière? Réponse prochainement…Un saludo de Joël et Michèle, tus amigos de Blagnac

    J'aime

  2. Hello Gael !!! Toujours super de te lire et de suivre dans tes périples à deux roues! Bientôt les grandes vacances pour toi!!! 6 mois ça va passer vite ! J ai signé un contrat de génération et du coup je commence le 80% début mai . A moi les weekends de 3 jours😉 A bientôt de te lire Je t embrasse Lise

    J'aime

Répondre à Cremoux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :