J12 – dimanche 11 décembre – Canggu

Après ce 1/4 de finale du mondial qatarien entre français et anglais ô combien crispant et cette victoire ô combien « crunchissime » comme le titrait l’Equipe, la nuit a été particulièrement courte. Mais que c’est jouissif de cogner les rosbifs surtout après s’être fait baladé de la sorte. Merci à Hugo Lloris le maillon faible de l’Equipe de France selon la presse anglaise et à notre Giroud national que j’avais vu jouer en Ligue 2 à Tours contre mes petits du SCO d’Angers; qui aurait cru à l’époque qu’il ferait cette carrière incroyable!

Après ce match, j’expliquais d’ailleurs au fiston qu’il a la chance de voir beaucoup de nos clubs et de nos EdF homme et femme gagner dans de multiples disciplines sportives. Je me souviens que, à mon époque (et oui, papy !), ce genre de match aurait été perdu.

Donc après quelques heures de sommeil, je repars direction plein ouest pour rejoindre la ville balnéaire de Canggu. En ce dimanche matinal, la circulation est toujours aussi intense notamment pour contourner au nord la ville principale de Denpasar. J’arrive enfin en bordure de mer.

Cette station est surtout réputée pour ces spots de surf (les petits points à l’horizon). Le fiston y était resté quelques temps et pouvait surfer dans la journée avant de se connecter avec le Canada en fin d’après-midi. Ceci explique aussi, en plus des tarifs attractifs, pourquoi il y a beaucoup de digital nomad dans ce pays.

Je trouve un endroit plus calme pour me baigner sans risquer de me prendre une planche dans la tronche. Je regagne ensuite le centre où se trouve un temple hindou et où se déroule une cérémonie religieuse … au beau milieu des plagistes dont certaines ont les fesses à l’air comme c’est devenu la mode un peu partout.

Puis je m’installe à l’ombre d’un temple sous lequel joue un orchestre accompagné par un chœur de chanteuses. Certains musiciens frappent avec des marteaux sur une sorte de xylophone alors que le rythme est donné par un joueur de tambourin. Cela produit une musique lancinante et entêtante. Je reste un long moment à me faire bercer par cette mélopée avec vue sur l’immensité bleue.

En début d’après-midi, je reprends la route pour monter un peu plus au nord visiter un nouveau temple en bord de mer. Je délaisse les bars et restos branchés de Canggu peuplés par une faune occidentale jeune et bronzée. Je préfère rentrer dans les terres pour trouver un restau local où déjeuner. Je trouve mon bonheur après avoir rejoint la route longeant la côte à l’intérieur des terres. A table ne se trouvent que des balinais, c’est plutôt bon signe. Je déguste un babi guling (cochon de lait rôti à la broche, farci d’épices et de feuilles de tapioca, et arrosé d’eau de coco). Une sorte de leitao à la balinaise !

Je remonte sur mon scooter en faisant toujours gaffe de bien repartir à gauche de la route et arrive à destination : Pura Tanah Lot. Après avoir acquitté le droit d’entrée et de parking, je pars me balader dans ce temple sis en bord de mer. L’endroit est splendide …

… et les temples, plantés sur des éperons rocheux, absolument grandioses.

L’heure avance et il me faut penser à rentrer. Avant cela, j’aimerais me baigner à nouveau mais sur une plage plus tranquille. Je repère un endroit et m’y rends. Alors que je pose mon scooter, j’assiste à une scène pour le moins cocasse. J’ai vraiment l’impression d’être retourné dans la forêt des singes où j’ai assisté aux mêmes scènes d’épouillage. D’ailleurs, je me remémore que, dans ma jeunesse, ma mère pratiquait la même chose dans ma tignasse.

Après m’être baqué, je me balade sur la plage pour y admirer de belles barques de pêcheurs qui finissent de réparer leurs filets …

… et aussi le paysage avec la lune qui se lève.

Le soleil a tapé fort aujourd’hui. Il est temps de rentrer, toujours avec autant de bordel, à l’hôtel, prendre ma douche, pianoter en sirotant un jus de mangue puis lire l’Equipe. Le fiston est parti rejoindre sa copine balinaise. Je ne l’aurais pas vu de la journée. Je ne sais pas comment il fait pour tenir ce rythme !

2 commentaires sur « J12 – dimanche 11 décembre – Canggu »

  1. Où que l’on soit, il ne faut pas oublier les fondamentaux: regarder l’équipe de france de foot en coupe du monde !!!
    Super voyage by the way !
    A+, David

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :