J23 – jeudi 22 décembre – voyage voyage

J’ai mal fermé le grand rideau de ma chambre. Je suis réveillé par les premiers rayons de soleil qui passent à travers l’interstice. Il est 7h00 du mat’. Un peu tôt pour me lever alors que j’ai rdv avec les jeunes à 9h00 dans le hall de l’hôtel. Mon sac est déjà bouclé. Toujours le faire la veille pour éviter les mauvaises surprises. J’en profite pour rédiger l’article de la veille en buvant un thé. Je fais le tour de ma grande chambre d’hôtel. Je n’ai rien oublié. Je peux descendre. Il est 8h55. Je suis le premier dans le hall. Je discute avec la charmante réceptionniste, hélas coiffée d’un ridicule bonnet de Noël, en lui rendant le badge de ma chambre. Il pleut.

A 9h00, le fiston débarque avec sa grosse valise contenant toute sa vie (hormis ses vêtements d’hiver canadien !). Toujours pas d’Alex. Je conseille au fiston d’aller frapper à sa porte. Après avoir fini de bosser à 5h30 du mat’, il s’est rendormi ! Notre Grab arrive entretemps. On lui promet un tips pour le faire patienter. Il faut charger nos trois gros bagages dans le coffre avant de pouvoir prendre la route vers l’aéroport. Nous « décollons » vers 9h30. Au bout d’un trajet d’une grosse heure sans encombre malgré la pluie et la circulation, notre chauffeur nous dépose devant l’aéroport de Denpasar. Le ciel est menaçant.

Nous passons l’enregistrement des bagages et les contrôles sans problème en une quinzaine de minutes seulement. Et toujours accueilli par le sourire des employé.es. L’aéroport est calme et désert en ce jeudi matin. Après un frugal petit-déjeuner au tarif aéroportuaire occidental, nous nous dirigeons vers notre porte d’embarquement. Auparavant, vu que le vol a été retardé de 4h par rapport aux prévisions initiales, je décide de finalement réserver une chambre dans l’auberge de jeunesse où logeront les jeunes à Bangkok. Finalement, la résa ne fonctionne pas. Je crains d’arriver vraiment très tard chez mon mon oncle Dédé qui habite à côté de Pattaya. D’autant plus qu’il me faudra retourner à Bangkok pour passer le réveillon avec le fiston. Est-ce que je prends le risque de me pointer à l’auberge sans résa ? En attendant, il nous faut embarquer. Il est un peu de midi quand l’avion décolle sous un gros orage. Bali pleure à chaudes larmes notre départ.

A ce sujet, un petit bilan de ces 3 semaines dans cette île indonésienne. J’ai adoré les balinaises et les balinais, toujours souriants et accueillants, jamais stressés. J’ai kiffé grave ces magnifiques paysages de volcans, de rizières en terrasse, de forêts luxuriantes, de plages sauvages, de petits commerces, … J’ai aimé circuler à scooter sur ces routes tortueuses hors agglomérations J’ai apprécié déjeuner dans ces gargotes du repas unique qui m’était proposé. Vétu de mon sarong, j’ai aussi adoré visiter tous ces somptueux temples, objectifs de mes longues escapades, à l’atmosphère si zen.

Par contre, j’ai détesté le trafic intense et la pollution inhérente dans chaque agglomération. Je n’ai pas trop apprécié mes longues soirées seul dans ma chambre d’hôtel (merci à mon blog, l’Equipe et Libé ne m’avoir tenu compagnie !), ni toutes ces entrées payantes même modiques (temple, parking scooter, marché, cascade, …). Je n’ai pas non plus aimé la gestion des déchets et, ce, malgré l’acharnement des balinais à balayer devant leur porte. Comme partout, j’ai fui au maximum tous ces endroits où les touristes pullulaient.

A 16h15, après 4h de vol avec Air Asia sans repas, ni boisson offerte, nous atterrissons à l’aéroport international de Bangkok Don Mueang. Nous trouvons un restau où déjeuner enfin. Puis le fiston réserve un Grab qui nous emmène, en empruntant autoroutes et boulevards urbains saturés comme dans la majorité des mégalopoles ou métropoles mondiales, à travers cette capitale tentaculaire jusqu’à l’auberge de jeunesse Apartment45 Hostel situé dans le quartier SATHON. Malgré les apparences, l’électricité et la téléphonie fonctionnent très bien.

Coup de bol pour moi, il reste quelques lits disponibles jusqu’au 25/12. Après ce sera complet jusqu’à la fin de l’année. Je réserve donc 3 nuitées, dans la même chambrée que le fiston et son pote, pour la modique somme de 20€. Cet endroit est moderne, très propre et au calme. La chambrée est au 4è étage sans ascenseur (je rappelle que c’est une auberge pour jeune … et, comme dirait l’autre, on est toujours le jeune de quelqu’un). Au 1er étage, se trouve un espace pour co-worker. Le 5è est un magnifique rooftop qui donne sur les buildings éclairés.

Après avoir passé la journée assis et enfermé, nous décidons d’aller prendre l’air. Un grand parc se trouve à quelques encâblures. Des joggeurs et des culturistes du soir s’adonnent à leur passion. Demain, ce sera notre tour ! Avant de rentrer, nous saluons Rama X, roi de Thaïlande, dont l’effigie (jeune) est affichée un peu partout.

Nous rentrons. Il est 20h. L’heure pour le moins jeune de boire sa tisane puis de bouquiner; pour les plus jeunes d’aller bosser ! Et pour finir cette journée, je vous laisse écouter la chanson « Voyage Voyage » de Desireless.

Un avis sur « J23 – jeudi 22 décembre – voyage voyage »

  1. Salut Gaël,
    Nous avons pas mal bourlingué en Indonésie et je partage ton retour sur Bali. Le reste du pays est vraiment différent et super intéressant. Si un jour tu as l’occasion d’aller sur Java, Bornéo, flores/Komodo tu devrais aussi te régaler même si la pollution reste très présente partout comme dans toute l’Asie du Sud-Est malheureusement mais Bali est quand-même leader en la matière à cause d’un tourisme de masse assez incontrôlé. Tu verras que la Thaïlande n’est pas mal non plus en la matière mais c’est aussi un très joli pays et les Thaï sont super accueillants aussi.
    Bonne continuation
    Jean-Marc

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :