J26 – dimanche 25 décembre – pataquès à Pattaya

Après une très courte de sommeil, je me lève à 7h30 en ce jour de Noël. Le père Noël m’a apporté une magnifique trousse de toilette en cuir. Elle va souffrir la pauvre … Je me prépare vite fait. A 8h00, je suis devant l’hôtel en attente du Grab qui doit me conduire à Bangkok Bus Terminal (Eastern) de Ekkamai. A 8h30, j’arrive devant cette gare routière. A 8h45, je suis installé dans un des minibus qui part en direction de Pattaya à 100kms de Bangkok.

Après un long trajet à travers l’immense périphérie de Bangkok, des zones industrielles à n’en plus finir, des paysages de plaines monotones très peuplées, j’arrive avant 11h à Pattaya. Il était temps. Je n’en pouvais plus des sortes de hoquet de ce minibus alors que le chauffeur semblait pourtant avoir la pédale douce, la langue bien pendue et la mèche rebelle. La ville me paraît beaucoup plus grande que ce que j’imaginais. D’innombrables terrasses de restaus et cafés jouxtent le bord de mer où de vieux occidentaux lézardent à l’ombre. De prime abord, l’endroit ne m’inspire pas des masses. Le chauffeur s’arrête à l’entrée d’une zone piétonne et demande aux quelques passagers qui ne sont pas encore descendus à d’improbables arrêts de quitter le bus. Je descends donc et m’installe à une terrasse boire un café et réservrer un nouveau Grab afin qu’il me dépose chez mon oncle à 3kms d’ici environ.

J’arrive à destination avant midi. Dédé m’attend. Il m’emmène dans le studio qu’il m’a loué un étage au-dessous du sien. C’est une résidence construite il y a 35 ans qui se nomme Casa Espana. Depuis le balcon, j’aperçois la mer coincée entre 2 vieux immeubles.

Je dépose mon sac puis nous partons déjeuner dans un de ses restaus préférés. Cela fait un bail que nous ne nous étions pas vus. Dédé est toujours aussi prolixe malgré le temps qui passe et ses 75 piges qui approchent à grandes enjambées. Ensuite, il me fait faire le tour du quartier où il réside à mi-temps depuis quelques années maintenant. Il connaît tous les commerçants avec qui il converse dans un anglais approximatif des 2 côtés. J’arrive à comprendre ce qu’ils disent; c’est pour dire ! Puis je rentre faire une sieste bien méritée avant de défaire mes bagages. J’irais découvrir les alentours demain. Je préfère me reposer en attendant de partir dîner avec sa compagne thaï nommée Aïew.

Je profite de l’occasion pour vous souhaiter à toutes et tous, mes fidèles lectrices et lecteurs, un Joyeux Noël !

Un avis sur « J26 – dimanche 25 décembre – pataquès à Pattaya »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :