J46 – samedi 14 janvier – relax in Bangkok

Après cette soirée fort agréable, je retrouve mon nid perché dans la chambrée où les boules Quiès sont obligatoires pour ne pas être perturbé par les fêtard.es. Et aussi, diront les âmes mal intentionnées, pour ne pas m’entendre ronfler … d’autant plus avoir bu quelques bières. Ce matin vers 7h30, je me lève sans bruit et enfile ma tenue de running préparée la veille. Je pars courir dans le Lumpini Park après avoir traversé le carrefour de la mort qui tue avec pas moins de 7 voies à traverser. En arrivant dans le parc, je pense qu’il y a une course tellement il y a de marcheurs et coureurs.

Il me faut 15’ pour faire le tour du parc. Après 3 boucles dans la moiteur matinale, je rentre me doucher et déjeuner à l’hôtel. Puis, après avoir oublié d’abord ma carte bancaire pour retirer l’argent et payer le vélo en espèce comme prévu, et ensuite la carte de visite avec la somme restante à payer, je pars à pied chercher mon nouveau destrier. Le boss me reconnait. Le vélo est prêt. Juste un dernier réglage à effectuer.

Comme convenu, je règle les 10.500THB restants. Puis je négocie, avec l’intermédiaire de son fils au téléphone, la possibilité de laisser mon gros sac et quelques affaires (fringues, livres, …) chez lui pendant mon périple. Il est d’accord. Ouf ! Un problème en moins. Je rentre à vélo. Cela faisait un bail que je n’avais plus pédalé. Mais, comme vous le savez, le vélo, ça ne s’oublie pas. Je n’ai plus qu’à monter l’attache-sacoche, l’accroche-téléphone et le rétro. Excepté le porte-bidon que j’ai oublié d’acheter.

Pour mes fidèles suiveurs, vous remarquerez que suis toujours aux couleurs du Stade Toulousain (Cyclisme). Pour les non-initiés : en rouge et noir ! Je n’ai plus qu’à accrocher les sacoches et tailler la route. Une fois terminé, je pars déjeuner dans un petit restau sympa que je ne connaissais pas. J’ai aussi trouvé un restau tenu par un français, pas très sympa d’ailleurs, mais aux prix prohibitifs. Au menu, il y a même de la bouillabaisse.

Je rentre faire une bonne sieste. Ensuite, je sors mes cartes et mes bouquins de voyage. Je monte sur le rooftop pour préparer notre futur périple. Je vous en dirais plus lorsque j’aurais présenté le projet à Nico et que ce sera validé.

Je profite aussi de l’après-midi pour téléphoner aux ami.es toulousain.es. Je finis la journée sur mon rooftop devant Bangkok by night.

Fin de cette journée relâche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :